Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
post-it #27 (23/01/2008 publié dans : POST-IT )
A 10h25, je me suis couvert de bleus en étant pris d'un fou rire alors que je tenais en équilibre sur la tête et les avant-bras.

histoire(s) de machines (16/01/2008 publié dans : LOGOS )
   Par exemple vous avez un être humain comme machine organisationnelle, puissance entre nécessités et possibilités qui s’organise.   Je ne sais pas si c’est de l’ontologie. Je dirais que c’est du court-circuitage de l’ontologie.   Et puis, vous avez...

post-it #23
(29/12/2007 publié dans : POST-IT
)A 07h37, dans une lettre à M., à propos d'une répétion, j'ai fini de mettre au point ce levier qui annule toute la démarche psychanalytique en renvoyant conscience et inconscient à des fabrications idéales impraticables. Ne plus penser en termes de séquences et conséquences de sens,...

les archaïsmes de la Realpolitik et du droit-de-l'hommisme (26/12/2007 publié dans : la mort de la mort de la philosophie )
Jean-Luc Godard Histoire(s) du cinéma   Avant d’aller voir ailleurs si on y est, j’aimerais regarder ce qui retombe une fois un certain nombre de choses éclatées, tracer des traits, des lignes et des ratures.     Il y a quelque chose qui insiste encore, qui n’a...

post-it #22 (22/12/2007 publié dans : POST-IT )
A 09h26, j'insite : la vue, l'ouie, l'odorat  sont des sens spéculatifs et hallucinés, des sens d'alerte de signaux et de signes, des sens de la possibilité en tant qu'elle n'a pas lieu, des sens du temps. Là où le toucher - le goût est un toucher - le toucher de la peau, des muqueuses,...


post-it #19 (12/12/2007 publié dans : POST-IT )
A 17h00, j'ai réalisé que j'avais le pouvoir de bouger les objets sans les toucher. Sans faire aucun effort d'aucune sorte. A peine un léger effort mental et en prononçant quelques mots. Par exemple : "s'il te plaît, tu pourrais me passer ce truc... "

"On ne part pas..." Mauvais sang, Rimbaud (07/11/2007 publié dans : la mort de la mort de la philosophie )
  Je vais continuer avec cette histoire de la philosophie du XXe siècle, l’effondrement des idéaux, etc. Il faut voir qu’on ne part jamais de rien. Je crois que c’est ce qui a poussé des gens à se demander qu’est-ce que c’est un homme de la nature, qu’est-ce que c’est la nature de...

Art, Politique, Philosophie et bric-à-brac (22/10/2007 publié dans : la mort de la mort de la philosophie )
Mathilde Monnier Tempo 76 Oui d’accord, mais ce n’est pas tout de dire : « Dieu est mort » (Nietzsche) ou « Karl Marx, c’est fini » (Duras), ce n’est pas tout de bloquer les universaux et les idéaux… comment dire… le faire au niveau théorique, c’est fabriquer un idéal anti-idéal,...

Affamé ! (23/09/2007 publié dans : réalité ≤ puissance ≤ jouissance )
  Rubén Ramos Balsa : Ce n’est pas vraiment un combat, lutter contre le désir et les images, parce que de toute façon ça s’effondre pour tout le monde. Je veux dire, il n’y a pas une personne qui ne soit confrontée dans...

la jouissance du fraisier (23/08/2007 publié dans : réalité ≤ puissance ≤ jouissance )
  Bon je ne peux pas dire que je ne rencontre pas de résistance quand je dénonce la confusion qu’il y a à prendre les images pour autre chose que ce qu’elles sont. Évidemment, j’ai conscience que je m’attaque à un truc rampant qui régule tout, enfin qui repère tout et ça ne semble...

l'impuissance du pouvoir (03/07/2007 publié dans : En Ville )
  On regarde le monde. Je suppose que c’est un devoir. Voilà, il y a des gens qui s’entretuent là, il y en a qui meurent de faim là, etc… Surtout, etc. Notre regard sur le monde se perd précisément dans cet etc. On regarde le monde. Je ne sais pas si on en pense quelque chose. Je...

  •  
  •  

Partager cette page

Repost 0
Published by