Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 03:04

A 04:04, je me suis dit que vraiment la faculté intellectuelle de l'animal humain par rapport aux autres animaux, c'est cette immense capacité d'adaptation, enthousiasmante, ahurissante, jouissive et qu'une règle, encore plus un axiome, si c'est, d'abord, un truc, une parade d'adaptation face à une situation effectuation, ça finit vite par encombrer cette capacité.
Une règle ne peut marcher qu'une fois. Un corpus de loi est un handicap imbécile.

Partager cet article

Repost 0
Published by claude pérès - dans POST-IT
commenter cet article

commentaires

myriam 31/12/2008 11:22

Comment ? enfin oui je vois un peu mais je pose quand même la question...

claude pérès 02/01/2009 07:15


Eh bien oui c'est simple, il y a à un moment un problème qui se pose et tout à coup il y a une parade qui va se créer, une réponse, mettons une solution, bref quelque chose de l'ordre de
l'adaptation et puis cette parade comme ça, elle va se poser comme une règle et ce qui était incroyablement inventif, vivant et joyeux, devient lourd, handicapant, gratuit et fou.
Alors ça court-circuite les dogmes philosophiques cette idée par exemple, ça fait qu'un concept n'est à prendre que comme une création d'adaptation qui ne se peut pas dupliquer, qui ne marche
qu'une fois donc. Ca fait qu'une loi est idiote aussi. Ca fait que les mots meurent... etc. Il faut s'amuser à suivre les conséquences de cette idée...