Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 21:37

A 17:00, j'ai ri en regardant Antoine Di Zazzo, le directeur de Taser France, reconnaître dans un premier temps avoir fait appel à une agence de détectives pour trouver l'adresse d'Olivier Besancenot, puis aujourd'hui pour procéder à "quelques vérifications".

J'ai ri devant l'agitation de cet homme
qui ne semble pas animé d'un esprit démocratique démesuré, menace de procès toutes les personnes qui mettent en doute la non-dangerosité des armes qu'il commercialise, semble lancer des enquêtes douteuses et, quoi qu'il en soit, commercialise de toute façon des armes donc.

Quant à l'inoffensivité du pistolet Taser, dans le post-it #10 de ce blog, on pouvait voir la vidéo de
Robert Dziekański
tomber mortellement après une décharge de 50 000 volts de ce pistolet.

Je n'ai pas eu le coeur de regarder l'intégralité de cette vidéo. Vous êtes libre de le faire ou non :

Partager cet article

Repost 0
Published by claude pérès - dans POST-IT
commenter cet article

commentaires