Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 20:11

Meg Stuart & Philipp Gehmacher - Maybe forever

  La vocation à fonctionner, à remplir une fonction, c’est la propension à se faire nul.

  Si ça fonctionne, c’est mort.

  La fonction, le rabattement, l’existence, c’est pareil.

  Je ne sais pas où vous voyez que les choses existent.

  C’est dans l’ossature qu’il s’agit d’aller voir, là où ça bute.

  Ca n’a aucune importance de gorger les choses et les mots de sens et d’existence, de les délirer, de les exploser, ou non.

  Les choses et les mots sont périssables, la personne humaine est mortelle.

  Ce n’est pas grave.

  L’idée, c’est de dégager des marges.

  Parce que c’est périssable.

  Faire exister les choses, c’est les rendre impraticables.

  Il n’y a que ce qui est déjà mort qui est immortel.

  Je suppose que c’est une question de confiance. Concevoir la force de quelque chose qui périt.
 
  Par exemple, l’inconscient, ce n’est que ça, les échos d’effectuations qui travaillent de toutes façons.

  Vous allez délirer l’immortalité ou aller voir dans l’ossature, ce n’est pas différencié, l’un ne s’oppose pas à l’autre. Vous avez quoi qu’il en soit les échos d’effectuations qui se déchaînent.

  Dans les échos d’effectuations vous avez : périr.

  Ce n’est pas difficile, c’est parce que ça meurt que c’est puissant, c’est tout.

  Fonctionner, contrôler, compasser, se faire fongible, exister, c’est être déjà mort. Ca n’arrête pas les échos d’effectuations. Ca fabrique l’inconscient. Qu’est-ce que les gens s’emmerdent avec ça.

  Que ce qui se fonde sur la terre s’écroule, ça n’a aucune importance, ça n’emportera pas la terre avec.

  Je n’ai pas d’inconscient et je suis afonctionnel.

  Au pire, l’écroulement emportera l’idée que l’on se fait de la terre, l’idée, pas la terre.

  Il se trouve qu’une idée est périssable ; l’idée de l’immortalité d’un être-mort, par exemple, autant que ça puisse fonctionner, ça n’empêche pas de mourir.

Partager cet article

Repost 0
Published by claude pérès - dans LOGOS (dire - penser - agir)
commenter cet article

commentaires

myriam 22/04/2008 10:51

hihihi ;-)