Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 02:30
  Je sais qu’il est des gens qui dorment en gardant les yeux grands ouverts. Evidemment je trouve ça monstrueux.

  Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise qui pourrait tenir dans une phrase, qui ne la déborderait pas de toutes façons de toutes parts ?

  Ecrire, c’est forcément mettre en échec l’impuissance fondamentale de la parole à rendre entièrement quelque chose.

  La parole vous glisse toujours des mains. L’écriture, ce n’est pas autre chose que ce glissement précis.

  Il se trouve que je suis virtuose de l’écriture. Il se trouve aussi que je l’oublie tout le temps, ce qui fait que, quand je m’en rends compte, ça m’étonne.

  Je n’ai jamais eu de problème avec l’arrogance, des autres, de moi. Sans doute parce que je sais que la question n’est pas là.

  « a fearless self-assurance that set him apart, and while it created respect, also limited the affections of others a little. » (Truman Capote In Cold Blood )

  Les gens qui vous font croire que vous n’êtes pas aimables sont ceux qui ne savent pas aimer. Par exemple ceux qui croient que vous n’avez jamais peur.

  Il est possible que j'ai toute ma vie un problème avec les limites.

  Je n’ai pas dit que je n’aimais pas les monstres. Définissez monstres pour voir ?

  Je suppose que s’épuiser, c’est ce truc que les gens font quand ils gaspillent leur force dans des combats imaginaires, c’est ça ? Alors c’est très bien d’être épuisé, c’est là que devient possible le plus important, le plus dur : ce qui ne se laisse pas forcer.

  L'idée, ce n'est pas d'atteindre ses limites, d'être encerclé, circonscrit, mais de s'en servir, de les prendre à bras le corps.

  Je sais aussi qu’il y a des gens qui vivent les yeux fermés. Je ne dirais pas qu'ils ont raison. Je ne dirais pas qu'ils ont tort. Je ne dirais rien. Ca ne tiendrait pas dans une phrase de toutes façons.

Partager cet article

Repost 0
Published by claude pérès - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

myriam 11/04/2008 16:10

oh la la toutes ces choses à glâner...et il y en a qui dorment les yeux à motié fermés non ? et d'autres qui ne les ferment jamais, même qaund ils ne dorment pas...ah cette collection de citations...